Iz Kolybel'nykh

Iz Kolybel'nykh

Sibérien

Un Sibérien ... sinon rien !

Un Sibérien ... sinon rien !

J'ai toujours rêvé d'avoir des chats (grands, plutôt rustiques, pouvant côtoyer des chiens sans se faire bousculer), mais malheureusement, mon mari y est allergique.
En faisant des recherches sur le site du Club Félin du Sibérien, j'ai lu, par hasard, un article de la chatterie d'Artannes qui décrivait les propriétés "hypoallergéniques" de ce chat. Était-ce possible? Pour en avoir le cœur net, j'ai proposé de garder le Sibérien d'un ami pendant les vacances, ... pour voir. Et là, miracle, ni éternuements, ni yeux rouges, ni gêne respiratoire. Victoire! Il n'en fallait pas plus pour que mon premier Sibérien élise domicile à la maison.

Ayant élevé pendant plus de vingt ans des chiots, j'ai eu tout naturellement très très envie d'avoir une portée de chatons. "Tutorée" par Virginie Jumentier, chatterie de La Korrigane, que je tiens vivement à remercier tout d'abord de m'avoir confié Gaïa, de tous ses précieux conseils, ainsi que de son infinie patience devant mon avalanche de questions, je me lançai bientôt dans l'aventure.

Pour mon affixe, pourquoi faire simple!, je l'ai choisi en rapport avec l'origine russe du Sibérien, comme je l'avais fait par le passé pour celui de mes chiens, que j'ai associé à ma passion pour la musique classique, en particulier russe. "L'Oiseau de Feu" d'Igor Stravinsky a été mon sujet de Musique au Bac, ma première portée est née au printemps 2013, et mon affixe m'est attribué à la date anniversaire du centenaire de la première du "Sacre du Printemps". Il n'en fallait pas plus pour que je choisisse d'emprunter le nom des "Berceuses du Chat", quatre délicieuses petites pièces écrites par ce compositeur. Leur nom russe original est Kolybel Nye ("berceuses", le nom littéral aurait dû être "kochatch'i Kolybel Nye"). J'ai donc choisi IZ KOLYBEL'NYKH ("des Berceuses du Chat" en tenant compte des déclinaisons russes). A n'en pas douter, l'année 2013 étant celle des I, il y aura certainement un petit Igor dans la portée.

Le 26 avril, Gaïa et Diamond donnaient naissance à cinq chatons : trois mâles Sibériens comme la maman, et deux femelles Névas comme le papa!

        ...Affaire à suivre...